Projet éducatif

Projet éducatif

Le lycée Notre Dame d’Annay est un établissement catholique d’enseignement professionnel et technologique.

Sous Tutelle des Sœurs du Bon Secours de Paris et associé à la Tutelle des Salésiens de Don Bosco, le lycée est aussi, en raison de son caractère catholique, membre de l’Église dans le Diocèse de Lille.

Établissement scolaire, il est constitué de nombreux membres : les élèves, les parents, les enseignants, le personnel éducatif, le personnel administratif et de service… Tous ces membres doivent constituer une communauté solide pour atteindre les objectifs souhaités.

Appartenir à cette communauté suppose l’adhésion de tous à une référence commune : le projet éducatif. Ce dernier définit un certain nombre de valeurs et d’objectifs qui permettent à tous d’avancer dans la même direction.

Notre projet peut se résumer en une phrase :

Accueil de chacun avec ses richesses et ses faiblesses, en tant que membre d’une communauté de chrétiens ; avec pour but une meilleure intégration dans cette communauté, en particulier par l’acquisition de compétences professionnelles.

Accueil de chacun avec ses richesses et ses faiblesses

Le message Évangélique, qui sous-tend toute action dans un établissement d’enseignement catholique, nous conduit à privilégier l’accueil de tous.

Il appartient aux éducateurs, parents et enseignants, d’aider le jeune à s’épanouir, en le considérant comme membre à part entière de la communauté éducative.

Ainsi, il convient de favoriser :

– la mise en valeur et la reconnaissance des richesses de chaque jeune ;

– la prise de conscience, par le jeune, de ses faiblesses et des moyens à mettre en œuvre pour les surmonter ;

– l’établissement d’une relation basée sur la confiance ;

– l’expression individuelle en privilégiant l’écoute bienveillante ;

– la prise de responsabilité et l’exercice de l’autonomie.

Membre d’une communauté

Il est essentiel d’aider le jeune à prendre conscience qu’il est membre d’une communauté et que cela impose à tous l’acceptation de certains principes :

– respect de l’autre, jeune ou adulte, en acceptant les différences et en faisant preuve de tolérance ;

– écoute bienveillante et reconnaissance de chacun dans le groupe ;

– nécessité de communiquer en dehors de toute agressivité avec la recherche d’un vrai dialogue ;

– nécessité de reconnaître que la relation avec un adulte ne peut pas être empreinte de la familiarité réservée aux contacts entre jeunes ;

– respect des règles de vie en collectivité : importance de la courtoisie, de la politesse, du bonjour qui affirme la reconnaissance de l’autre … ;

– respect du travail des autres : propreté des locaux, absence de dégradation du matériel …

Les éducateurs doivent aider le jeune à passer d’un « moi », exprimant un certain égoïsme et une action centrée sur soi, au « je » qui est le reflet de l’affirmation de la personnalité et de la capacité à prendre des décisions réfléchies.

Dans la gestion des conflits inévitables dans le groupe, il faut :

– encourager le jeune à s’exprimer avec franchise, dans un souci de vérité et d’authenticité ;

– éviter les situations qui provoquent un sentiment d’injustice ;

– tout mettre en œuvre pour aboutir à une réconciliation sincère ;

– être convaincu que le jeune est capable de comprendre la nécessité des interdits, d’accepter de faire passer l’intérêt collectif avant l’intérêt personnel.

La collectivité doit s’élargir par une ouverture à l’universel en développant la solidarité, le souci d’équité et la prise de conscience de l’appartenance à la communauté internationale. Il est essentiel de contribuer à la construction d’un monde toujours plus fraternel.

Acquisition de compétences professionnelles

L’apport de connaissances doit s’accompagner du développement d’un véritable savoir-être.

Les éducateurs doivent favoriser les situations qui permettront :

– de redécouvrir le goût de l’effort ;

– de développer l’amour du travail bien fait accompagné d’une grande rigueur intellectuelle ;

– de favoriser la créativité en faisant preuve de curiosité ;

– de faire naître le désir de dépasser ses limites ;

– d’expérimenter l’intérêt du travail en équipe dans le respect du point de vue des autres.

Un projet ambitieux : aider le jeune à devenir un adulte dans toutes ses dimensions

Notre ambition est d’accueillir le jeune tel qu’il est et de le conduire vers le monde des adultes, en lui permettant de prendre conscience des enjeux. Cet accompagnement doit se traduire par une grande qualité d’écoute et de respect mutuel.

Il est nécessaire de faire acquérir de véritables compétences professionnelles et intellectuelles qui s’appuient sur des qualités humaines solides. La proposition du message Évangélique, dans le respect des convictions de chacun, aidera à dépasser une vision purement humaine de la personne.